AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Takes pleasure to take life

avatar
OH Ji Seop
Messages : 67
Date de naissance : 01/01/1990
Date d'inscription : 13/07/2012
Travail : Photographe
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur http://munjeo-wass-syeong.forum-pro.fr/
MessageSujet: Takes pleasure to take life Ven 13 Juil - 18:19




‘OH JI SEOP’


‘CARTE D’IDENTITÉ’
Nom :Oh

Travail :Principalement photographe, mais en général,
tout ce qui peut lui tomber sous la main


Date de naissance :1er Janvier 1990

Sexe :Masculin

Poids :67 kilo
Prénom:Ji Seop

Âge :22 ans

Origines :Coréennes

Sexualité :Bisexuel

Taille :1m87


‘INFORMATIONS DIVERSES’
Ji Soep est né orphelin à Busan. Il a été abandonné sous le porche d'une église un matin de juin, encore bébé, et ayant moins d'un an, la personne qui s'est occupé de son cas à déclarer qu'il était né le premier janvier 1990, seulement pour que l'année coïncide. Il n'avoue d'ailleurs jamais à personne sa date de naissance. Dès son plus jeune âge, il a démontré un cas de trouble bipolaire particulièrement important, l'entraînant du stade de l'hyperactif à celui de dépressif chronique anorexique et suicidaire en une seconde à peine. Ce trouble psychologique l'empêcha tout au long de son enfance et de son adolescence à se trouver une famille stable. Il changea de ville trois fois et une dizaine de fois de famille, il fut suivi toute son enfance par un psychologue, ce qui entraîna chez lui une peur et une aversion pour toutes personne en contacte avec le milieu médical, psychiatre, médecin, infirmière... A 17 ans, il passa sous l'aide de l'Etat qui lui fournit l'argent nécessaire pour habiter seul et être totalement autonome. C'est là que... Sa vraie vie commença. Il n'avait jamais le même petit boulot plus d'un mois, il abandonna l'école une fois le lycée fini, il en sorti d'ailleurs haut la main, parce qu'il n'en donne pas l'air comme ça, mais il est très intelligent. Après... Il n'a jamais eu affaire à une quelconque autorité donc il n'est pas habitué à ce qu'on lui dicte ce qu'il a à faire. Il a commencé par se prostituer aux alentours de ses 18 ans, mais huit mois plus tard, il a eu une aventure qui a mal finie et il en a été terriblement choqué, depuis il n'a jamais recommencé. La fraude ne lui fait pas peur, c'est un délinquant dans l'âme. Sa première expérience amoureuse était avec un garçon. Sa dernière famille d’accueil l'a mis dehors parce qu'il avait couché avec leur fille. Il a déjà été en garde à vu plusieurs fois. Sa véritable passion est la photographie, c'est quasiment la seule et unique chose qui l'humanise. Il a déjà été acteur pornographie, mais aussi photographe dans ce milieu, il y est connu sous le surnom de Carbone, en référence au dioxyde de carbone, c'est une actrice française du milieu qui lui a donné ce surnom en disant qu'à partir du moment où on l'approchait et le respirait, son influence sur nous serait forcément mauvaise, comme le dioxyde de carbone est mauvais pour l'homme et son environnement et qu'il le pourri à petit feu. Il continu d'utiliser ce surnom. Il a tendances à être agoraphobe. Il ne peut pas dormir la porte fermée. Il parle tout seul. Son tic est de se frotter le nez. A cause de son trouble bipolaire, il a été craint pendant son enfance et a donc un problème de sociabilité. Il fume beaucoup. Il boit beaucoup. Il mange peu. Il pleure facilement. Il a peur des animaux. Il aime beaucoup la pluie. Pour le reste, demandez lui directement...

___________________________________________________

Le travail qui lui plait réellement et qui fait de lui une personne à peu près normal, c'est celui de photographe (en excluant les fois où il est photographe pour des magazines pornographiques). Mais ce n'est pas celui qui lui ramène le plus d'argent. Il s'est essayé à plein de chose. Il n'aime pas travailler trop, c'est en quoi la façon qu'il exerce son métier de photographe (normal) lui convient le mieux, car il prend des photos qu'il vend ensuite à des magazines ou alors il a quelques clichés dans différentes galeries de la ville, cette façon d'être photographe lui permet d'être stable puisqu'il photographie ce qu'il veut, où il veut et surtout quand il veut. Mais comme ça ne lui permet pas de finir ses fins de mois, il rajoute quelques clichés pornographiques de temps en temps, il a fait serveur, livreur, mannequin, acteur, musicien dans des bars (il joue du piano, de la guitare et il lui arrive aussi de chanter), il trafique de temps en temps tout ce qui lui tombe sous la main, il a déjà volé, il a fait hôte, bref, il a expérimenté beaucoup de chose. La seule chose qu'il ne veut pas faire, s'enfermer dans un bureau ou se prostituer. En plus clair encore, il fait ce qu'il veut, et croyez moi qu'il arrive toujours à finir ses fins de mois. S'abaisser au niveau de la vermine dans la rue n'est pas un problème pour lui puisqu'il se sait au dessus.


‘ CARACTÈRE’
« Tu n'es pas vraiment un mauvais garçon... »

C'est pas vrai... Il me là ressort à chaque fois celle-là. Ça fait combien de temps que je me cogne ce psy, là ? J'en peux plus, rien que de le voir, j'en ai la nausée.

« Alors pourquoi vous classez pas mon dossier ? Comme ça je serais tranquille. Si j'suis un gentil garçon, je devrais plus avoir à me coltiner vos satanés rendez-vous. »

Voilà qu'il me ressort son 'tss tss tss'. Depuis que je suis à Séoul, c'est le pire de tous les psy que j'ai eu. J'ai une de ces envies de lui en coller une, c'est un truc de dingue.

« - Ça fait sept ans que je te suis, Ji Seop-a...
- Ouais... Sept ans de trop...
- Tu as toujours été quelqu'un de très franc, c'est une bonne chose. Mais tu ne peux pas nier que tu as quelques soucis.
- J'ai pas de problèmes, j'vais enfin pouvoir vivre tout seul...
»

Il ajusta ses lunettes sur son nez comme si ça lui donnait un air plus intelligent, je levais les yeux au ciel et me frottais le nez nerveusement. Je sais très bien que je ne suis pas le plus patient des hommes sur Terre, mais je trouve que pour l'instant, je suis assez doué pour garder mon calme.

« Tu es quelqu'un de très sensible, même si tu le caches. Je dois t'avouer qu'au premier abord, je pensais que ça allait être dur de discuter avec toi, tu semblais tellement froid et inconscient, voir même si je peux me permettre, je m'en foustime. Mais tu t'es révélé bien plus ouvert que ça. »

C'est ça, le plus chiant avec ces mecs là, c'est qu'ils te balancent tes émotions en pleine face, et à chaque fois, ils voient juste.

« Ton plus gros problème, je dirais, est ta lunaticité et ton gout pour le mensonge. »

Bah voyons. Et alors ? Qu'est-ce que ça peut lui faire. J'avoue que j'ai tendance à pas mal mentir, mais c'est tellement agréable de faire croire quelque chose à quelqu'un sans que cette personne ne comprenne rien. Avec mes années d'expérience, j'avoue que je suis devenu un assez bon menteur. Pour ce qui est de mon côté lunatique, j'ai remarqué que ce gars là ne veut pas employer le terme que les deux autres gars avant lui ont utilisé, mon soit disant trouble bipolaire. Cette soit disant maladie psychologique est assez difficile à vivre, je dois l'avouer. Un jour, comme ça, je vais être du genre hyper actif hyper enjoué, super excité par tout ce qui m'entoure, et le lendemain, je vais tomber dans une dépression qui va me plonger dans un sale état. Quand j'étais plus jeune, je ne me souviens plus tellement, il paraît même que j'ai essayé de me suicider. En vrai, je tiens trop à la vie pour ça. Enfin je dis ça, mais en ce moment même, je suis dans un "bon" jour, ce qui fait que je suis plutôt de bonne humeur, mais j'avoue que des fois, quand ça va mal, certains objets douteux deviennent de très bons amis. C'est étrange même pour moi d'avoir des jours "normaux" où aucun trouble ne se fait sentir, d'avoir des jours "bons" où on penserait que même si le monde s'écroulerait, je sauterais de joie, et des jours "mauvais" où même ma capacité à penser est réduite à néant. Si on devait choisir une chose qui devait le plus me caractériser, ce serait ça, parce que c'est cette chose qui, comme une boule de neige dégringolant du haut d'une montage créer une avalanche, chaque parcelle de mon caractère a un lien avec ça.
Pourquoi je ne suis pas sociable et je parais froid au premier abord ? Parce que dans mon enfance, cette maladie faisait peur aux autres enfants, à mes familles d’accueil et que j'étais irrémédiablement rejeté. Pourquoi je suis lunatique ? A cause des sautes d'humeur qu'elle entraîne. Pourquoi j'ai commencé à mentir ? Pour me préserver. Pourquoi je suis sensible ? Parce que j'ai trop subi à cause d'elle. Oui, je sais très bien ce qu'il va dire après ça, il le dit toujours.

« Tu es plus fragile et sensible que tu veux bien le montrer. »

Il oublie aussi tout ce que je lui ai parfaitement caché. Mon égocentrisme, ma perversité, mon impatience, je suis un très bon menteur maintenant. Il sait par contre toutes mes peurs. Toute ma vie. Toute mon histoire. Il sait comment je me vois dans la société, à part, je n'ai pas de place dans ce monde parmi ces gens , je ne suis pas forcément au dessus, mais pas non plus en dessous. Il sait que je suis capable de faire beaucoup pour peu, comme je suis capable d'en faire peu quand il faut en faire beaucoup. Il sait que je n'ai aucun scrupule à souiller quelqu'un, comme je n'ai pas peur d'être souillé moi même. La seule chose à laquelle j'aspire, c'est vivre ma propre vie comme je l'entends. Comme d'habitude, il va me sortir son baratin comme quoi c'est l'absence de parents et de foyer qui m'a conduit à être comme ça. Mais il n'en sort alors que les mêmes pensées pour moi : On m'a créé pour être refoulé, on m'a fait comme ça, je ne peux qu'en vouloir aux autres, ce n'est pas ma faute, je suis la victime. Il va quand même me demander pourquoi je ne met pas mes talents de paroliers, mon intelligence, ma créativité au profit des autres. Les autres ont-ils mis leurs talents à mon profit ? Où j'en suis, c'est la preuve que non, c'est donnant donnant avec moi. Mais je me suis promis qu'après lui, je ne révélerais plus rien à personne.
Je plantais mes yeux dans les siens, tellement banals derrière les verres de ses lunettes. J'eu un petit sourire en coin, tout ce qu'il y a de plus mesquin et je m'accoudais à son bureau.

« - Désolé de te décevoir, mec, mais aujourd'hui, c'est notre dernier rendez-vous.
- C'est à moi qui revient de prendre cette décision.
- Pas cette fois, le vieux, j'en ai ma claque de tes discours à deux balles... Ouais ouais, tu vas encore me dire "tu es trop impulsif, il faut que tu arrives à garder cette colère au fond de toi, blablabla", si j'en ressens le besoin, j'irais prendre des cours de yoga, ok ?
»

Je me levais. Le pire avec ce gars, c'est qu'il gardait son calme. Son regard disait "rassied toi, je sais que tu vas te rasseoir". Sauf que je n'ai jamais écouté les ordres de personne, et c'est pas un vieux bigleux qui va me les dicter. Je sortais mon paquet de cigarette écrasé de l'arrière de la poche de mon jean et en coinçais une entre mes dents.

« - J'trouve que j'ai été plutôt sympa pendant c'est sept années. Alors à vous d'être sympa avec moi et de me laisser tranquille. Je me débrouille tout seul depuis que j'ai cinq ans, mais ça vous le savez, vous savez toute ma vie par coeur, donc vous savez très bien que je peux m'occuper de moi tout seul aussi. Sur ce, goodbye.
- Vous finirez dans un caniveau, triste et pleurant tout seul.
- Tant mieux, j'ai pas envie de mourir accompagné. Quoique je ferais peut-être en sorte de vous faire tomber avec moi.
»

Je craquais une allumette et amenais la flamme à ma cigarette, jusqu'à ce qu'elle s'enflamme à son tour. Je déposais l'allumette encore allumée sur son bureau, un sourire cette fois particulièrement sadique sur les lèvres et faisais demi tour, soufflant la fumée juste avant de sortir. Même si il n'a rien dit, même si je ne l'ai plus jamais revu, même si il n'a pas transmis mon dossier comme cas à problème et qu'il l'a clôturé, je sais très bien que cette fois, j'avais perdu, parce que le regard qu'il avait eu à ce moment là, au moment où je quittais la pièce, c'était celui de l'avenir, un avenir noir, le mien, et où il n'en ressortirait jamais rien du bon. Ce regard m’obsédera sûrement toute ma vie, qu'elle soit longue ou courte.


‘ DERRIÈRE L'ECRAN’

Pseudo:Disturb

Code du règlement :Lu par Ki Suk. Cool

Activité : 5/7 minimum

Niveau rp : Euh... Ça fait longtemps que j'ai pas RP, mais en moyenne, ça faisait dans les 1300 mots je crois...

Comment avoir trouvé GC ? :Par une demande de partenariat =)

fiche codée par liar du forum gloom city.
avatar
BAEK Théo
Masculin Messages : 71
Date de naissance : 13/03/1992
Date d'inscription : 27/05/2012
Travail : Serveur
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Takes pleasure to take life Ven 13 Juil - 19:08

Disturb, comment je suis contente de te voir parmis nous ** (c'est moi Tae' ^^')
Et puis quel choix d'ava, c'est magnifique *_______* Bref fighting pour ta présentation et réserves moi un lien de dingue !
avatar
OH Ji Seop
Messages : 67
Date de naissance : 01/01/1990
Date d'inscription : 13/07/2012
Travail : Photographe
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur http://munjeo-wass-syeong.forum-pro.fr/
MessageSujet: Re: Takes pleasure to take life Ven 13 Juil - 19:10

    Haa merci *.*
    Merci again et je ne peux que te retourner le compliment !!! Et le lien de dingue, c'est of course !! *0*
avatar
Han Ki Suk
Féminin Messages : 65
Date de naissance : 01/01/1993
Date d'inscription : 09/05/2012
Travail : Pickpocket.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Takes pleasure to take life Ven 13 Juil - 19:19

YAAAAAAAAAAAAH, je suis trop contente. *________*
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE ! J'aime bien ton début de fiche, ça promet. *_____*
En tout cas, bon choix d'avatar & bonne continuation de fichouille !

_________________
HAN KI SUK
Fais attention à toi, Invité, je suis un chien dangereux, et mes morsures font mal, très mal même. ~♥ © CJ.Pomme'
avatar
OH Ji Seop
Messages : 67
Date de naissance : 01/01/1990
Date d'inscription : 13/07/2012
Travail : Photographe
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur http://munjeo-wass-syeong.forum-pro.fr/
MessageSujet: Re: Takes pleasure to take life Ven 13 Juil - 23:12

    Merci, merci et encore merci XD *0*
    D'ailleurs, j'ai fini ma fiche *.*
avatar
Han Ki Suk
Féminin Messages : 65
Date de naissance : 01/01/1993
Date d'inscription : 09/05/2012
Travail : Pickpocket.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Takes pleasure to take life Ven 13 Juil - 23:32

Eh bien, eh bien, très bonne fiche, je n'ai donc rien d'autre à dire & te valide ! o/

‘TU ES VALIDÉ(E) PETIT(E) SHADOWS

BRAVO TU ES VALIDÉ(E)

C'est bon ? Tu peux sentir l'odeur de Séoul ? Entendre la circulation des voitures dans la ville ? Sentir les bonnes odeurs sortant des échoppes de kimchi ? Oui, c'est bon, tu le peux. Mais avant de commencer à vivre ta vie normalement, comme tout séoulite qui se respecte, il te faudra une fiche de relation pour répertorier tes amis, tes ennemis. Il faudrait que tu nous parles un peu de ton travail, histoire de te créer un endroit ou bosser. Il faudrait aussi que tu te trouves un logement parce qu'en tout bon gentleman que nous sommes, nous ne te laisserons pas dormir par terre, sauf si tu le souhaites... Si tu as un soucis n'hésite pas à t'adresser à SEOULGOD, Xiao Miki et Han Ki Suk, ils ne mordent pas...enfin aux dernières nouvelles, d'ailleurs avant de leur demander quelque chose, pourquoi ne pas passer un coup d'oeil dans la partie FAQ il y a plein de choses intéressantes...

N'hésite pas non plus à flooder à gogo et à rp jusqu'au l'épuisement. ♥ 8D

Bon role-play & amuse-toi bien. ~




_________________
HAN KI SUK
Fais attention à toi, Invité, je suis un chien dangereux, et mes morsures font mal, très mal même. ~♥ © CJ.Pomme'
avatar
OH Ji Seop
Messages : 67
Date de naissance : 01/01/1990
Date d'inscription : 13/07/2012
Travail : Photographe
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur http://munjeo-wass-syeong.forum-pro.fr/
MessageSujet: Re: Takes pleasure to take life Sam 14 Juil - 7:32

    Merci *.*
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Takes pleasure to take life

Takes pleasure to take life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gloom City :: Avant de commencer. :: Présentations :: Validées-